actuImage.php

REI - BOU vs RM 92 - Le Racing chute à Bourgoin

REI - BOU vs RM 92 - Le Racing chute à Bourgoin

Publié le 11/02/2014

Les Reichel du Racing Metro se sont inclinés, ce dimanche, en déplacement à Bourgoin (24-17), pour le compte de la troisième journée de la phase retour. Une deuxième défaite de rang, qui vient contrarier la bonne dynamique dont faisaient preuve les Ciel et Blanc.

 

Les joueurs du Racing ont connu ce week end leur deuxième défaite cette saison, face à une solide équipe de Bourgoin. Après la déconvenue clermontoise, ils chutent du podium pour la première fois cette année, la défaite de trop pour les hommes du duo Guichard-Compan ? « Plusieurs sentiments se mêlent après ce match » nous explique Florent Guichard « Beaucoup de déception, de frustration et de colère aussi ». Une colère surement due à une prestation décevante des Racingman qui, après une entame presque parfaite, se sont fait largement rattrapés par les hôtes du jour.

 

Dix bonnes premières minutes…puis plus rien

 

Un essai francilien dans les dix premières minutes semblait lancer de la meilleure des façons le match. Mais c’était sans compter sur une équipe de Bourgoin très accrocheuse, qui parvint à faire déjouer ses adversaires. « Je ne sais pas si les joueurs se sont relâchés, après leurs dix bonnes premières minutes » raconte le coach des avants « Toujours est-il que les trente minutes suivantes ont été très laborieuses ». En effet, un terrain lourd, gorgé d’eau, a empêché les Racingman de développer leur jeu habituel, ce qui a permis aux berjalliens de les mettre à mal, surtout dans les phases de combat. Résultat : trois essais encaissés par les Ciel et Blanc en une demi heure et un score déjà très large en faveur des rhônalpins à la mi temps. « On était complètement dominés dans le combat » analyse Florent « Il a fallu donc remobiliser les joueurs afin qu’ils retrouvent des ressources pour inverser la vapeur ». Et ce fut chose faite, puisque les joueurs du Racing Metro ont coupé toute initiative à leurs adversaires, en monopolisant le ballon et occupant parfaitement le terrain. Finalement la défaite est au rendez vous, mais les Ciel et Blanc sont tout de même parvenus à arracher le point de bonus défensif, grâce à une deuxième mi temps complètement différente.

 

« Un passage à vide de 30 minutes est fatal à ce niveau là »

 

La frustration est donc le sentiment dominant à la sortie de cette rencontre, surtout face à l’un des concurrents directs à la qualification. « On avait bien préparé notre match » regrette le coach « Mais à ce niveau là, un passage à vide de 30 minutes est fatal ». Un terrain difficile, mais surtout un manque de maturité de la part des joueurs du Racing, qui ne sont pas parvenus à s’adapter aux aléas de la rencontre. « La défaite est logique » analyse-t-il « Mais cela nous laisse beaucoup d’amertume. La faute à un manque de maitrise et de maturité, sans lesquels on ne peut espérer gagner à l’extérieur ». Les joueurs devront donc rapidement se remobiliser, afin de ne pas perdre pied au classement. Un match important face aux voisins de Massy arrive la semaine prochaine…un rendez vous à ne pas manquer si les Ciel et Blanc souhaitent toujours se qualifier.

 

Axel Cornic

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 28 décembre 15H05

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois