EDR Plessis - U15 - Le match amical

EDR Plessis - U15 - Le match amical

Publié le 28/09/2013

Le Racing Metro 92 recevait ce samedi l'équipe du Stade Français. Telle une affiche de TOP 14, les minimes des deux équipes se sont affrontés lors d'un match sous un ciel bas et lourd...
 


14h30 :
alors que les minimes du racing sont déjà en train d'effectuer un entraînement dirigé depuis 1/2 heure, l'armada débarque …
le stade est venu au complet !
Pas moins de 40 gamins pour cette équipe 2 (et 2 bis) dans laquelle on pouvait appercevoir des recrues en provenance de Colombes, de Clamart ou de Garches.

 
15h00 :
La semaine dernière nous découvrions le jeu sur grand terrain, cette semaine c'est tout autre chose. Un match joué en six ou sept mouvements de dix minutes... Les coachs du Racing ont préféré alterner avec plusieurs compositions afin d'être dans une continuité de mise en place. Pour le Stade Français il y deux équipes types avec remplaçants. Après une demi-heure de jeu, la fatigue se fait sentir.
 
 
15h30 :

Premier Round

Les équipes se jaugent. Les petits Ciel et Blanc renvoient régulièrement au pied et profite alors de maladresses des adversaires pour mener quelques actions dangereuses. Une belle course vient conclure cette première période :
Racing 1- 0 Stade Français
 
second round.
Les Parisiens lancent leur équipe type sur le terrain, un XV plus puissant que le précédent. Les Franciliens tiennent bons mais les approximations sont nombreuses en attaque et ne leur permettent pas de l'emporter.

Racing 0-2 Stade Français


troisième round.
Les stadistes ne veulent pas se laisser distancer. L'engagement physique est intense de part et d'autres. Certaines individualités se mettent an avant grâce à leur nombreux placages.
La fatigue commence à se faire sentir, les blessures se multiplient. Les Racingmen profitent des erreurs adverses ce qui leur permet de prendre l'avantage au score.
Racing 2-0 Stade Français
 
quatrième round.

Pour ce quatrième round le Stade Français fait de nouveau démarrer son équipe type. Les essais pleuvent du côtés Parisiens sans que les Franciliens ne puissent réagir. Les courses en zigzag des Ciel et Blanc les font reculer, chaque hésitation en défense permette aux stadistes de mieux repartir.

 
cinquième, sixième … septième round ...

Le Stade Français peut compter sur un collectif très important afin de faire tourner son équipe. Les Racingmen quant à eux souffrent, physiquement ainsi que mentalement. Le score finale est très à l'avantage des Parisiens dont l'équipe est déjà bien organisé. Les deux clubs se retrouveront durant l'année pour des matchs officiels.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 20 septembre 14H45

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois