actuImage.php

CRA - SF vs RM 92 - Intraitables

CRA - SF vs RM 92 - Intraitables

Publié le 14/10/2013

 

Ce dimanche, les Crabos du Racing Metro 92 sont allés chercher une victoire précieuse au Stade Français (18-14). Avec une quatrième victoire en autant de match, les Racingmen restent leaders avec cinq points d’avance sur Clermont-Ferrand, nouveau dauphin. 

 

« Ce sont les joueurs qui fixent leur objectif ». C’est ce qu’avaient affirmé Carlos Dorval Martos et Alain Jamain lors du premier bilan de la saison il y a de cela une semaine. Qu’ils se rassurent, les Ciel et Blanc n’ont apparemment aucune limite et pour preuve ils se sont de nouveau imposés, hier, sur la pelouse du Stade Français.

 

Les Franciliens ont connu une première mi-temps compliquée. En effet, le Stade Français avait misé sur la défense et ce choix s’est avéré être payant tant les Ciel et Blanc ont peiné à concrétiser leurs temps forts. Malgré un vent favorable, le Racing était trop brouillon dans les derniers mètres pour atteindre l’en-but francilien. Paradoxalement, avec un vent contre, la seconde période a été bien meilleure « Les avants ont effectué un grand match et nous avons été bons dans la conquête du ballon » estimait Alain Jamain à la fin du match. Avec un deuxième essai encaissé à dix minutes de la fin du match, les Ciel et Blanc ont douté quelques instants alors que les entraîneurs du Racing commençaient à trembler.

 

Finalement, le score a tenu. Pour la première fois depuis le début de la saison, les Racingmen n’ont pas inscrit d’essais mais ils ont été performants au pied avec cinq pénalités et un drop passés. Défait l’an dernier à deux reprises face au Stade Français, le Racing Metro 92 montre qu’il faudra compter sur lui cette année mais Alain Jamain préfère rester humble « nous devons continuer à travailler et notamment nous améliorer sur la production ».

 

À la fin du match, Carlos Dorval Martos a révélé que ses joueurs étaient « frustrés » du match qu’ils venaient d’effectuer. Des joueurs qui ne sont satisfaits que lorsqu’ils réalisent le match parfait, une manière de voir l’ambition qui règne au sein de ce groupe. Dimanche prochain, le Racing recevra Lille et devrait permettre aux entraîneurs de faire tourner l’effectif pour relancer la concurrence.

 

Romain Favril

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 29 novembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois