actuImage.php

SFP vs RM92 - Le Derby au sommet

SFP vs RM92 - Le Derby au sommet

Publié le 29/03/2014

Cet après-midi à Jean-Bouin, et en direct sur Canal+ (coup d’envoi 14h55) les Ciel et Blanc affrontent le voisin du Stade Français. Un derby au sommet entre les deux équipes franciliennes, un choc qui pèsera de tout son poids dans la course à la qualification. (Crédit photo : Julien Poupart // Attitude Rugby)

 

 

 

Deux équipes qui ne sont séparées que de deux points au classement du Top 14 ; deux institutions du rugby français qui courent toujours après un billet pour les phases finales ; deux clubs intimement liés que ce soit par des joueurs ou entraîneurs ayant partagé leur carrière sous les deux maillots… Autant dire que c’est un derby sous haute tension qui attend les Ciel et Blanc aujourd’hui au Stade Jean-Bouin.

 

Depuis la remontée du Racing Metro 92 en Top 14 en 2009, jamais la rencontre face au voisin de la Porte d’Autueil n’a connu un tel engouement. Car à seulement quatre journées de la fin, ni les Ciel et Blanc, ni leurs adversaires du jour, n’ont la garantie d’une place en phase finale. Et lorsqu’on y rajoute les destins personnels de plusieurs figures clés, cela apporte un certain piment supplémentaire à la rencontre. 

 

Côté Parisien, les entraîneurs Gonzalo Quesada et Patricio Noriega étaient l’an dernier entraîneurs du Racing, tandis que Jérôme Fillol, Olivier Missoup, Laurent Sempéré et Jeff Dubois sont tous d’anciens Ciel et Blanc. Alors que, parmi les Racingmen notre capitaine Dimitri Szarzewski et l’Argentin Juan Martín Hernández ont tous deux passé de longues années au Stade Français.

 

Pourtant, comme le précise Hernández, avec son stade flambant neuf, avec les changements au niveau des dirigeants tant au niveau des joueurs, le Stade Français n’est plus celui qu’il a connu. « Tout a changé là-bas, c’est une équipe complètement nouvelle, observe l’Argentin. Du coup, jouer contre le Stade Français, ça n’a plus rien de particulier pour moi. »

 

Faire abstraction de l’adversaire. Voilà l’objectif des Ciel et Blanc à l’approche d’une rencontre qui ressemble de très près à un match de phase finale. « On ne peut pas se permettre de regarder quel est l’adversaire, tranche Laurent Travers. Il nous reste quatre matches, et l’important, c’est de prendre un maximum de points pour pouvoir entrer dans le wagon des six. »

 

Aussi, comme Szarzewski, comme Hernández, Travers tient avant tout à dépassionner le derby. « Evidemment que cela a quelque chose de particulier, puisque ce sont les deux clubs parisiens qui s’affrontent, lâche le coach. Nous, ce qu’on veut, c’est surtout de la passion par rapport à la qualification. L’important, c’est de gagner le match. Afin de pouvoir continuer notre évolution au niveau du classement. »  Place au jeu !


 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 26 octobre 18H15

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois