actuImage.php

RM 92 vs ST - Elissalde 'Le plaisir de gagner'

RM 92 vs ST - Elissalde 'Le plaisir de gagner'

Publié le 31/03/2013

Jean-Baptiste Elissalde revient sur la victoire des Rouge et Noir sur le fil face au Racing. Mais l'entraîneur des trois-quarts toulousains ne s'enflamme pas, conscient que ce match s'est joué sur le gong face à des Franciliens qui leur ont posé de sérieux soucis dans le jeu.

 

 

Jean-Baptiste, quelles conclusions retirez-vous de cette victoire ?


Ce soir, le jeu nous a souris. Si Lionel Beauxis ne transforme pas la transformation, nous perdons ce match, avec le même contenu ! Il y a des choses très agréables et retenons la grande implication de nos joueurs. Cela fait du bien à toute l'équipe de remporter un match, surtout avec ce scénario. Mais, on l'aurait perdu, je l'aurais analysé de la même façon.

 

 

On disait le Stade Toulousaind dans le doute. Pourtant le retour des internationaux vous ont fait le plus grand bien.

Les mecs se sont retrouvés après le Tournoi et ont bien travaillé deux semaines durant, avec du contact, de la vitesse, de l'envie. Cela parait simple mais nous n'avons pas pu nous entraîner sérieusement pendant deux mois. Ils sont donc récompensés des deux bonnes semaines de travail et de leur comportement sur le terrain. Ils ont toujours eu envie de se transmettre le ballon et d'avancer, ce qui fait l'essence même de notre sport

 

 

Avez-vous le sentiment d'avoir frappé un grand coup face à un Racing en grande forme ?


Ça a été le cas également lorsque nous avons gagné à Castres et cette victoire n'enlève rien à la belle dynamique du Racing. N'oublions pas qu'ils ont gagné à Toulon, ont engrangé neuf succès d'affilé, auraient très bien pu en avoir un dixième.  Il faut être réaliste : nous n'avons rien gagné de plus ce soir, hormis le plaisir de gagner

 

Est-ce une manière de lancer au mieux le sprint final ?


C'est un sprint, mais avec les haies au milieu !  Le parcours qui nous attend  avec Perpignan, Montpellier, Clermont, Grenoble et plus si affinités, reste tout de même compliqué. On va travailler, gérer notre effectif de manière à ce qu'il y ait encore un peu de concurrence aux entraînements et cette envie de bien travailler dans la bonne humeur.

 

 

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 15/04/2013 par fabio
J'aurais aimé connaître l'histoire du racing metro 92 , mais également celle du RC.Merci de donner suite.Sportivement.Fabrice.

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 28 décembre 15H05

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois