RM 92 vs BO - Convaincre avant la trêve

RM 92 vs BO - Convaincre avant la trêve

Publié le 02/11/2013

Une semaine après l’avoir emporté, une nouvelle fois grâce notamment à son arrière-garde hautement solidaire, face au Stade Français, le Racing Metro 92 se rend au stade Aguiléra pour y défier la lanterne rouge du TOP 14, le Biarritz Olympique. Face à une formation en proie aux doutes, les Ciel et Blanc tenteront de bonifier leur bonne dynamique dans un pays où ils aiment se déplacer. (Crédit : Julien Poupart // Attitude Rugby).

 

 

Ce samedi se joue certainement un match charnière dans la saison des deux équipes. Charnière car celui-ci sera suivi de la traditionnelle trêve hivernal durant laquelle les équipes nationales seront sur le pont en même temps que le TOP 14 fera relâche. Alors, il va de soi qu’une rencontre de pré-repos serait bénéfique seulement si elle était remportée. Et comme le Racing Metro 92 se rend au stade Aguiléra de Biarritz, lanterne rouge, le spectre d’une victoire se fait espérer en même temps que la mise en garde reste de mise.

 

Oui les Ciel et Blanc iront dans le Pays-Basque avec l’objectif des quatre points annoncés. Parce que il serait bon de se reposer avec les lauriers du succès autour du coup au moment de rejoindre Hong-Kong pour y défier le Stade Toulousain la semaine prochaine. Mais aussi et surtout continuer dans cette belle dynamique de victoire que les hommes du duo Labit-Travers connaissent depuis cette fameuse soirée où Clermont fut incapable de transpercer une défense regroupée autour d’une farouche envie d’aider le copain à l’heure ou les assauts se multipliaient. Et comme « ce fond de commerce », comme aime le définir Laurent Travers, commence à prendre forme, il serait bon d’engranger un deuxième succès loin d’Ile de France après avoir vaincu dans le derby de la région le Stade Français.

 

Les Ciel et Blanc savent le faire et connaissent les enjeux d’une telle rencontre. Ils étaient parvenus à le réaliser lors de leur premier déplacement dans le Pays-Basque, à Bayonne, revenant au Plessis-Robinson les valises pleines de points. Le Racing aime l’odeur de ce pays où la bonne charcuterie côtoie le rugby malgré le mauvais temps (passager ?) qui sévit actuellement du côté d’Aguiléra. Depuis sa remontée dans l’élite, le Racing a remporté cinq de ses neuf déplacements dans ce coin de France. Mieux, lors des six dernières rencontres, les Franciliens sont invaincus face à Bayonne et Biarritz. Gage donc qu’ils aimeraient à poursuivre une série qui leur permettrait de faire relâche avec l’impression du devoir (presque) accompli. Presque parce qu’une saison est longue et qu’au moment ou Monsieur Attalah, l’arbitre de la rencontre, sifflera la fin du match, plus de la moitié de l’exercice restera encore à jouer. Mais avant de penser aux vacances et aux mois restant à jouer dans ce millésime 2013-2014, toujours un peu plus relevé que ses prédécesseurs, il faudra tomber Biarritz.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 30 août 20H45

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois