Lauret : ' Mon premier Haka en direct '

Lauret : ' Mon premier Haka en direct '

Publié le 07/11/2013

Wenceslas Lauret vivra son premier match face Blacks après avoir appris par le staff du XV de France sa titularisation face aux Néo-Zélandais. Le troisième ligne Ciel et Blanc exprime tout son bonheur et toute sa fierté avant de connaître sa quatrième sélection avec le XV de France.

 

 

Si nous t’avions dit, en début de semaine que tu serais titulaire face au All Blacks, quelle aurait-été ta réaction ?

 

De la même façon, que je réagis aujourd’hui. Je suis très heureux, fier de représenter mon pays et de jouer contre cette équipe des All Blacks. Oui, on peut dire que je suis agréablement surpris car je reviens d’assez loin. Je suis très content de faire partie du XV de France, ainsi que d’avoir la confiance des coachs. Il suffira pour moi de démontrer de quoi je suis capable sur le terrain.

 

 

Tes convocations précédentes n’ont pas pu être honorées notamment pour cause de blessures. Cela t’avait-il laissé un goût amer ?

 

Ces souvenirs m’ont beaucoup trituré l’esprit, c’est certain. Ce n’est jamais simple à digérer, c’est une perpétuelle remise en question sur l’état de mon physique mais aussi sur ma façon de jouer. Mais cela forge le mental et amène une motivation supplémentaire surtout en début de saison, lors de la préparation, car nous gardons la sélection nationale dans un coin de notre tête.

 

 

Tu es un joueur à registre défensif, est-ce un titre qui te convient ? L'acceptes-tu ?

 

Je le conçois mais mon jeu s’étoffe de plus en plus. J’ai beaucoup évolué : avant je me concentrais essentiellement sur les plaquages, le jeu défensif. Aujourd’hui mon registre a évolué côté offensif, sur le jeu aérien en touche ou lors des coups d’envoi. Encore une fois, je me répète, mais c’est à moi de faire en sorte, sur le terrain, que l'on ne me colle pas l’étiquette du joueur défensif mais aussi celui du joueur de ballon.

 

 

Cela fait-il partie des choses que le staff technique te demande ?

 

Il me demande essentiellement de jouer sur mes points forts car face à une équipe telle que les All Blacks, nous n’aurons pas le droit à l’erreur. Après, si la possibilité s’offre à moi de jouer, je saisirai l’opportunité. Il ne faut juste pas faire n’importe quoi. Il ne faut pas non plus essayer de toucher le ballon si ce n’est pas nécessaire. J’ai bien pris note de ma mission numéro 1 qui est de plaquer et récupérer.

 

 

Tu seras associé à Thierry Dusautoir qui présente le même profil que le tien...

 

Cela ne présente pas de grands changements dans nos habitudes de joueurs, il n’y a pas tant d’adaptation que cela. Après nous associer tout les deux est un choix stratégique de la part du staff, spécifique à notre adversaire, pour répondre aux sollicitations dans le secteur des rucks notamment. À nous d’être performants dans ce secteur de jeu et c’est pour cette raison que nous sommes amenés à jouer ensemble, Thierry et moi. Après ce n’est pas notre première association, nous avions joué ensemble lors de la tournée de 2010. Nous sommes assez complémentaires et nous nous trouvions bien sur le terrain dans les déplacements et le positionnement.

 

 

Nous savons que tu t’engages beaucoup physiquement. Dans ce secteur là, les All-Blacks représentent quoi, pour toi ?

 

C’est tout simplement l’équipe qui est la plus en place au niveau mondial. C’est la meilleure équipe du monde. Ce sera un très gros challenge. Nous savons qu’ils sont très dangereux autant au large qu'au près, capables d’enchaîner les temps de jeu et réussir à marquer sur des turnovers. Il faudra donc régler chaque détail correctement, jouer sur nos points forts pour les priver de ballons.

 

 

Nous te voyons en très grande forme avec le Racing, tu sens que c’est la meilleure forme de ta jeune carrière ?

 

Je me sens bien en ce moment, c’est certain. Le Racing fait que je me sens aussi bien. Je me suis très bien intégré dans ce club, dans l’effectif et je m’y sens très bien. Je suis en forme car j’ai du temps de jeu en club, car tout s'y passe bien. J’enchaîne les matchs. Après, que je sois dans la meilleure forme, je ne peux pas vraiment dire. Nous verrons bien si je le suis samedi face aux Blacks, la meilleure équipe du Monde, si ma bonne forme en club se concrétise sur la scène internationale. Ce sera un bon point de repère.

 

 

Tu n’as jamais rencontré les All Blacks ? Même en jeune ?

 

Non jamais. Ça sera mon premier Haka en direct…

 

 

Est-ce que tes collègues t’en ont déjà parlé ?

 

Oui, beaucoup. Mes proches, amis et famille sont tout excités et fiers de me voir jouer le match. C’est beaucoup d’émotion personnelle mais aussi à partager avec beaucoup de personnes, mes proches. Ils rêveraient tous être à ma place. Tout fan de rugby rêverait jouer face à cette équipe de classe mondiale et j’en suis forcément très fier. C‘est une sensation formidable mais il ne faut pas s’arrêter là, il faudra se battre, jouer et gagner.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 06 septembre 17H00

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois