Jacques Cronje : 'Garder les pieds sur terre'

Jacques Cronje : 'Garder les pieds sur terre'

Publié le 28/01/2014

Une des figures clé de la victoire des Ciel et Blanc face au Stade Toulousain (25-5) samedi, l’ancien Springbok Jacques Cronje attend avec impatience une nouvelle rencontre cruciale, contre l'USAP à Perpignan le 8 février. (Crédit : Julien Poupart // Attitude Rugby).

 

 

Jacques, quel a été pour toi l’aspect le plus satisfaisant du succès face à Toulouse samedi ?

 

Pour moi, il y avait plusieurs aspects très positifs. D’abord, notre défense a été extraordinaire : tout le monde a répondu présent, tout le monde a fait de son mieux et ça c’est quelque chose qu’on se doit de préserver à tout prix. Il faut absolument continuer comme ça ! Contre Toulouse, le plus important pour nous en tant qu’équipe, était de faire un pas en avant. Et nous l’avons fait. Tout ce que nous avons travaillé depuis le début de la saison est en train de se mettre en place, chacun croit en ce que nous faisons maintenant, et ça, c’est important. Enfin, une autre facette très satisfaisante pour nous était le soutien de tous ceux qui étaient au stade. Ils étaient plus de 42 000 et pour nous, savoir que les supporters du Racing croient toujours en nous, et nous soutiennent toujours, c’est énorme ! Je voudrais leur dire un grand merci.

 

 

Désormais, vous avez pratiquement deux semaines pour préparer un match tout aussi cruciale, à Perpignan. En quoi, cela changera-t-il la préparation de cette rencontre ?

 

Toutes les rencontres du Top 14 sont importants, et notre prochain match est aussi crucial pour l’USAP que pour nous. Cette semaine, comme il n’y a pas de match on pourra se focaliser davantage sur la préparation de Perpignan, valider la continuité de notre jeu, et rafraîchir tout ce que nous travaillons ensemble. Ce qui est génial, c’est qu’on pourra travailler toute la semaine sans la moindre pression. Chacun pourra se focaliser sur son propre jeu, et collectivement on pourra retravailler les choses que nous faisons depuis le début de la saison, sans pression.

 

 

Le succès contre Toulouse permettra-t-il aux Ciel et Blanc de se déplacer à Perpignan avec davantage de confiance ?

 

Comme on dit : « on n’est jamais aussi bon que son prochain match ». Il faut garder les pieds sur terre, et ne pas s’enflammer. C’est Laurent Travers qui nous l’a rappelé : ce n’est pas parce qu’on a battu Toulouse qu’on est champions du monde. Cela dit, dans tous nos matches auparavant, chaque fois qu’il y avait des occasions de marquer, nous ne les avons pas prises. Mais la grande différence samedi contre Toulouse, c’est que nous avons pu mettre toutes nos occasions au bout et ça, pour l’équipe, c’est énorme. Ca nous donne de l’énergie positive pour toute l’équipe, parce que ça prouve que si on travaille dur, les résultats viendront.    


 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 27 septembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois