actuImage.php

Tonga'uiha : 'Besoin d'un nouveau challenge'

Tonga'uiha : 'Besoin d'un nouveau challenge'

Publié le 01/07/2013

Arrivé tout droit d'Angleterre, Soane Tonga’uiha passe ses premiers moments en France et plus précisément au centre d’entrainement du Racing-Métro 92. A 31 ans, le pilier Tongien souhaite relever de nouveaux défis.

 

 

Tu as passé tes dernières années en Angleterre qui n’est pas très loin de la France. Étais-tu déjà venu pour des vacances ou des matchs ?

 

Jamais en tant que vacancier mais j’ai joué au Parc des Princes avec l’équipe de Tonga lors de la Coupe du Monde 2007. C’était contre l’Angleterre.

 

 

Pourquoi as-tu accepté de continuer ta carrière en France, en particulier au Racing Metro 92 ?

 

J’ai accepté de venir ici parce que c’est un très bon club, et Paris est aussi une très belle ville. Le staff a l’air top, c’est vraiment une bonne expérience. Et puis j’avais besoin d’un nouveau challenge, je suis vraiment motivé par cette nouvelle aventure.

 

 

Quand es-tu arrivé ?

 

Je suis arrivé lundi dernier. Il y a donc très peu de temps. Je commence les entraînements avec le collectif aujourd’hui.

 

 

Que penses-tu du jeu français par rapport aux Anglais ou aux Tongiens ?

 

Je pense que le jeu français est beaucoup plus physique. En Angleterre, tout est planifié, rythmé par un chef d’orchestre. Les joueurs Tongiens font vraiment ce sport par plaisir, ils profitent du moment. C’est très loin du monde professionnel qui existe en Europe.

 

 

Quelle a été ta première impression lorsque tu es arrivé au centre d’entrainement ?

 

Wouaouh ! Je n’avais jamais vu quelque chose comme ça, j’ai trouvé ça incroyable, il y a tout ce dont un joueur a besoin. Quant aux entraineurs, ils ont été très accueillants, mais peut-être que je les trouverai moins drôles après ma première semaine d’entraînement. (rire)

 

 

Connaissais-tu déjà quelques joueurs de l’effectif du Racing ?

 

Pas personnellement. Je les connaissais juste de vue par rapport aux matchs de Coupe d’Europe. Après j’arrive au Racing en même temps que Brian Mujati, avec qui je jouais à Northampton.

 

 

Connais-tu déjà quelques mots en français ?

 

Tout ce qui est formule de politesse « oui, merci, bonjour, au revoir », mais ça je les ai appris quand je jouais en Angleterre. J’ai commencé à prendre quelques cours de français au sein du Racing mais pour le moment je suis encore loin de pouvoir tenir une interview.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 20 décembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois