Sexton : ' Je peux m’imaginer rester pour toujours '

Sexton : ' Je peux m’imaginer rester pour toujours '

Publié le 31/07/2013

Arrivé dans les Hauts-de-Seine la semaine dernière, Jonathan Sexton a découvert ses nouveaux partenaires et le staff Ciel et Blanc dès lundi, journée de reprise pour les internationaux franciliens. Présenté à la presse ce mardi, l'ouvreur irlandais a répondu aux nombreuses interrogations des journalistes abordant son passé, son présent ainsi que son futur en Ciel et Blanc.

 

 

Jonathan, davantages de rencontres sont programées dans le Top 14 que dans la Celtic League. T’attends-tu à un degré d’intensité plus élevé ?

 

Il y a seulement quatre matchs de plus en Top 14. Vous savez nous avons beaucoup de bons joueurs ici et même de très bons ouvreurs. Il y aura de la concurrence, je serai parfois titulaire, d'autres fois sur le banc ou au repos. Ce que j’aime c’est jouer au rugby, c’est pour cela que je suis rugbyman (Rires). Je suis sûr qu’il y aura des moments difficiles mais je suis confiant.

 

 

L’intégration est-elle plus simple avec Ronan O’Gara dans le staff ?

 

C’est bien qu’il soit là, il m’a aidé dès le début à m’installer. Je connais aussi plutôt bien Jamie (Roberts ndlr) et Dan (Lydiate), donc mon arrivée fut facilitée. Tout le monde a été vraiment sympa.

 

 

As-tu hâte de retrouver ton rôle de buteur après avoir laissé cette tâche à Leigh Halfpenny avec les Lions ?

 

C’est vrai que ça m’avait manqué. J’étais très heureux quand j’ai commencé à buter avec le Leinster. Après laisser cette tâche c’est          aussi un moyen pour moi de me concentrer sur la gestion du jeu, mais je serais content si je devais gérer à nouveau ces deux responsabilités.

 

 

Combien de temps as-tu prévu de rester dans les Hauts-de-Seine ?

 

Il est tôt pour savoir ce qui va se passer. Je peux m’imaginer rester pour toujours, cela dépend de beaucoup de choses, de ma femme déjà. Je me sens déjà bien installé, c’est bon signe. J’espère être bon ici, j’espère aussi que le club sera content de moi. Si le club est content au bout des deux ans on verra mais pour le moment je me concentre sur les jours et les semaines à venir.

 

 

La compétition avec Ronan O’Gara c’est une chose, mais il y aussi beaucoup d'ouvreurs très talentueux dans le championnat français et notamment un certain Johnny Wilkinson…

 

Vous savez il y a beaucoup de très bons ouvreurs dans le championnat. Mais aussi et surtout au Racing avec Jonathan Wisniewski, Benjamin Dambielle ou encore Juan-Martin Hernandez. Il y a déjà de la compétition ici. Jonny (Wilkinson ndlr) est bien évidemment l'exemple du demi-ouverture anglophone brillant en France tout comme Brock James. J’espère être aussi brillant qu’eux. Jonny est pour moi, le meilleur exemple car il parle aussi très bien français, il mène le jeu de son équipe, c’est un model dans tout ce qu’il fait.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 01/08/2013 par WILL92
Welcome Johnathan from an English Racing Fan. Unfortunately, i'm back in London now after 10 years in Paris but I'm really looking forward to this season and hope to travel to Colombes as much as i can to support you and the team. I'll be at The stoop for the match against Harlequins!!!

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 04 octobre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois