RM 92 vs USAP - Maîtriser la furia catalane

RM 92 vs USAP - Maîtriser la furia catalane

Publié le 23/03/2013

Cinquième à cinq journées de la fin, le Racing Metro 92 reçoit l’USAP, un concurrent direct dans la course à la qualification. Les deux formations veulent continuer dans leurs dynamiques respectives lors de cette 22ème levée du Top 14, ce samedi 23 mars (17h) au stade Yves du Manoir de Colombes.


 

« Nous pourrons commencer à rêver une fois que l’on aura passé les trois prochains matchs : Montpellier, Perpignan et Toulouse ». Julien Brugnaut l’avait annoncé à la veille d’affronter le MHR, l’heure du bilan arrivera après la réception de Toulouse au Stade de France, le 30 mars prochain (20h40). Travailler et combattre pour être dans les six, tel est le credo qui colle à la peau des joueurs et du staff Ciel et Blanc. La première marche montée avec succès, le Racing s'apprête à affronter ce deuxième obstacle après être entré dans les six depuis sa victoire face à Grenoble il y a deux semaines.

 

Perpignan donc, un concurrent direct dans la course aux barrages, une autre formation très en forme lors de cette seconde partie de championnat. Le bilan est simple, l’USAP c’est quatre victoires sur les quatre dernières rencontres dont un succès chez le double champion en titre : le Stade Toulousain. « Les Catalans vont venir avec des ambitions, avance Maxime Machenaud, de retour de sélection. Une victoire permettrait de conforter notre place au classement. Ce sera engagé. Les deux équipes ont besoin de points ».

 

De son côté, le Racing Metro 92 enchaîne les performances. Les hommes du trio Quesada – Raiwalui–Noriega affichent depuis plusieurs rencontres une maturité et une confiance acquises au rythme de cette série de huit victoires. Le Racing a su se forger dans les moments difficiles et récolte aujourd’hui le fruit des efforts consentis lorsque les résultats étaient plus délicats. « Ce début de saison est un mal pour un bien même si à une époque nous aurions pu couler, se souvient Luc Ducalcon. Nous savons d'où l'on vient. L'essentiel est de rester humbles ». Les Ciel et Blanc se martèlent ce souvenir. Et ne veulent plus renouer avec ces défaites aux goûts amers. « Aujourd'hui on a plus de maturité qu'à l'aller, affirme Gonzalo Quesada. À Perpignan, nous avions fait un bon match dans le contenu, on y perd avec des regrets en ayant l'occasion de marquer à plusieurs reprises sans pour autant faire la décision. Samedi (aujourd'hui, ndlr), on a besoin de gagner ».

 

« Ce sera un match avec deux équipes qui envoient du jeu ». Le décor est planté. Pour Luc Ducalcon et ses partenaires se dresse Perpignan, un sérieux candidat qui aime jouer et qui propose, impose souvent à ses adversaires un rythme, qui, à chaque fois, vient mettre les défenses adverses en difficulté. Et ces deux équipes, au parcours sensiblement similaire cette saison, arrivent dans la dernière ligne droite du Top 14 sûres de leurs forces. À trois petits points du Racing, l’USAP se déplace à Colombes avec la ferme envie de briguer la cinquième place. Pour les Ciel et Blanc, il s’agit de maîtriser la furia catalane pour se rapprocher un peu plus encore du rêve.

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 11/02/2014 par pySYS0XU7O5E

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 30 août 20H45

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois