En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

RM 92 vs ST - Szarzewski : 'Cette équipe a du cœur'

RM 92 vs ST - Szarzewski : 'Cette équipe a du cœur'

Publié le 26/03/2013

Capitaine Ciel et Blanc, Dimitri Szarzewski attend avec impatience la 23ème journée du Top 14 qui mettra aux prises le Racing Metro 92 au Stade Toulousain dans l'enceinte dyonisienne ce samedi (20h40). Le talonneur racingman profite de l'occasion pour faire un état des lieux de la saison francilienne. (Crédit : Julien Poupart // Attitude Rugby).

 

 

Dimitri, le Racing a effectué un bon début de Top 14 sans concrétiser ses bonnes performances. Que manquait-il à cette période ?

 

Nous étions satisfaits de notre début de parcours où l’on produisait un jeu séduisant. Et sur nos défaites face à Toulon, Clermont et Montpellier, la frustration prédominait. Nous avions ce sentiment que l’on pouvait espérer beaucoup mieux de nos prestations. Si l’on avait eu ce petit rebond en notre faveur, les résultats auraient alors été tout autres... Les matchs, nous les perdions d’un point. Même si nous étions présents, rien ne nous souriait. On était confiants pour la suite même si l’inquiétude pouvait faire son apparition de temps en temps.

 

 

Comment avez-vous vécu ces moments compliqués? Quel était votre discours ?

 

Avec les résultats des saisons précédentes, je savais que cette équipe avait du cœur. L’équipe ne lâche rien ! Il nous fallait renouer avec la victoire pour retrouver toute cette confiance qui nous habitait en début de championnat. Mon discours a été simple : il ne fallait rien lâcher, redescendre peut-être parfois sur terre, rester humbles et continuer de bien s’entraîner. Et lorsque l’on voyait l’investissement de tous les joueurs, du staff, du Président, j’étais sûr que les résultats allaient suivre.

 

 

" Nous repartons de zéro à chaque match. Pas dans le jeu mais dans la tête,

c’est un éternel recommencement "

 

 

Mont-de-Marsan reste dans les têtes. Cette défaite, n’est-elle pas un mal pour un bien ?

 

Oui. Aujourd’hui, nous repartons de zéro à chaque match. Pas dans le jeu mais dans la tête, c’est un éternel recommencement. Ce passage était dur. Très dur. Tout le monde a pris conscience qu’il fallait se remettre en question. Si nous ne l’avions pas fait, la saison aurait été très longue. Nous sommes repartis sur les fondamentaux, avons continué à croire en nous et su remettre les choses dans l’ordre.

 

 

Ensuite arrive la victoire face au Stade Français. C’est le tournant de la saison pour vous ?

 

Oui, certainement. Le Racing pouvait espérer beaucoup mieux que le classement de l’époque. Même si l’équilibre était encore fragile, nous avons remonté les manches pour obtenir les résultats espérés. Nous avons beaucoup joué de rencontres aux résultats étriqués. Nous en avons parfois perdu, parfois gagné. Il fallait arrêter de donner des cadeaux aux adversaires. Nous avons su reprendre les choses en mains.

 

 

Puis la confiance est revenue, le jeu également...

 

Nous nous sommes appuyés sur une conquête et des bases tout de même solides. Petit à petit le système de jeu s’est remis en place. Nous avons su déplacer le ballon, être efficaces dans les rucks pour ensuite concrétiser nos temps forts.

 

 

En tant que capitaine, quel sera votre discours avant ce match face au Stade Toulousain ?

 

Nous sommes sur une pente ascendante mais on sait notre équilibre fragile. Nous savons ce qu’il faut faire pour remporter ces gros matchs. et avons noss cartes en main. C’est toujours plaisant de fouler cette pelouse du Stade de France, qui plus est face au double champion en titre. 

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 16 août 20H45

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois