RM 92 vs MDM - Hernandez : 'Plus de certitudes qu'à l'aller'

RM 92 vs MDM - Hernandez : 'Plus de certitudes qu'à l'aller'

Publié le 10/04/2013

A quelques jours du déplacement à Mont-de-Marsan, Juan-Martin Hernandez aborde un match où les Franciliens n'auront d'autre choix que de l'emporter pour espérer jouer la phase finale. Pour l'arrière CIel et Blanc, les Racingmen n'iront pas dans les Landes avec un sentiment de revanche par rapport au match aller mais avec plus de certitudes dans leur jeu. (Crédit : Julien Poupart/Attitude Rugby)

 

 

Juan, vous allez retrouver Mont-de-Marsan qui avait crée la surprise en venant s’imposer à Colombes lors de la 11ème journée. Comment allez-vous aborder ce match retour ?

 

Le match aller avait lieu après trois défaites consécutives (Saracens, Perpignan, Toulouse) et ce revers nous avait mal car il nous avait maintenus en bas du classement. Aujourd’hui, la donne est différente et nous aborderons le match avec un peu plus de certitudes qu’à l’aller.

 

 

L’erreur ne serait-elle pas d’y aller avec un sentiment de revanche ?

 

Si nous gagnons, peu importe l’état d’esprit que nous aurons affiché. On peut être revanchard et gagner. Le plus important est la victoire au bout du compte.

 

 

Après l’électrochoc de la défaite contre Mont-de-Marsan, beaucoup de groupes auraient explosé. Cet échec vous a pourtant resserrés…

 

Il n’y avait pas grand chose à faire après cette défaite. Nous nous sommes remis au travail dès le lundi pour préparer la suite. Le travail finit toujours par payer.

 

 

La défaite face à Toulouse sonnait la fin de votre série de neuf victoires de suite. N’était-ce pas bien de perdre comme cela à l’approche de la phase finale ?

 

C’est toujours mieux de gagner. Toulouse a dominé dans le jeu une partie du match puis c’est nous qui avons eu le ballon en main en réussissant à bien jouer. Nous avons parfois joué au même niveau qu’une des meilleures équipes d’Europe. Tu peux arriver en phase finale en ayant remporté beaucoup de matchs et perdre le plus important. Après si tu es trop en confiance, tu peux aussi arriver relâché mais je n’y crois pas trop. C’est toujours mieux d’avoir la confiance de la victoire et le temps nous dira si cette défaite contre Toulouse nous aura fait du bien ou pas.

 

 

Comment se déroule pour toi cette saison complète après avoir été en partie indisponible la saison dernière ?

 

Je ne suis pas encore à 100% et il me reste du travail physique à produire.  Je sens que ça revient. Mes repères sont meilleurs matchs après matchs mais cela prend du temps.

Puis, je me sens bien à l’arrière. Toute ma carrière j’ai dit que je préférais jouer dix mais finalement je n’ai joué que deux saisons à ce poste en France ! C’est toujours la même question que me posent les journalistes et je réponds toujours la même chose : « tant que je joue, je suis content ! »

 

 

Le style de jeu du Racing évolue. Le club a souvent misé sur une grosse conquête et une bonne occupation. Aujourd’hui, vous proposez plus de volume de jeu.

 

Oui mais nous sommes très structurés dans certains aspects du jeu et très libres dans d’autres. Cela permet d’avoir un bon équilibre et une bonne alternance.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 11/04/2013 par Rame2
Effectivement le jeu et le physique reviennent,la qualité de ses matchs s'améliore. Avec beaucoup de respect pour cet excellent joueur qui sort enfin d'une grosse galère, il peut maintenant retrouver le sourire. Allez encore un effort et bonne chance.

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 27 septembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois