En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

RM 92 vs CO - La der' avant le barrage

RM 92 vs CO - La der' avant le barrage

Publié le 04/05/2013

Le Racing Metro 92 retrouve le Castres Olympique au stade Yves du Manoir de Colombes lors de la dernière journée du Top 14 ce samedi (14h45). Une rencontre qui déterminera le prochain barrage dans lequel les deux formations pourraient à nouveau s’affronter, une semaine plus tard.

 

Et si cette même affiche se renouvelait le week-end prochain à l’occasion des barrages ? Nous n’en sommes pas encore là mais les deux formations pourraient se permettre un bis repetita, que ce soit à Colombes ou à Castres. « Ce match est spécial car on peut les rencontrer la semaine suivante, avoue Antoine Battut. Pas plus. On va d’abord penser à gagner ce match. Après, je ne sais pas ce qui convient le mieux à l’équipe, un barrage face à ces même castrais, chez eux, à Toulouse ou ici ». L’issue de cette 26ème et dernière levée du Top 14 en décidera avec, pour gage, des Racingmen ayant l’envie de prendre l’ascendant psychologique sur une équipe qu’ils pourraient à nouveau affronter lors de la phase finale. Après Julien Brugnaut cette semaine, c'était au tour de Maxime Machenaud d'espérer que le groupe Ciel et Blanc allait « se rassurer face à Castres pour entrer dans une phase positive ».

 

Remontés de l’enfer du bas de classement dans lequel ils s’étaient engouffrés durant l’hiver, les Franciliens sont revenus à hauteur d’un adversaire qui l’avait surclassé quelque temps avant cette série de neuf victoires consécutives. Dans le Tarn, les Franciliens avaient pris l’eau voyant le CO prendre le dessus sur une défense perméable à chacune de ses offensives. Mais depuis... Depuis, tout simplement, le Racing n’est plus cette équipe capable de perdre le cours du match sur une seule action adverse. Les hommes de Gonzalo Quesada sont devenus la meilleure défense du Top 14, n’encaissant en moyenne, qu’un seul essai par match, et l’ont emporté sur toutes les équipes de l’hexagone, mis à part Toulouse. Il reste donc Castres. Et face aux Tarnais, les Ciel et Blanc auront à cœur de remédier au revers concédé lors de leur dernière sortie face au Stade Français. Car, plus qu’un barrage à domicile, il sera question de se rassurer et d’embrasser, à nouveau, cette belle dynamique hivernale. « L'image que l'on a laissée Stade de France me dérange un peu, peste encore Quesada. À Mont-de-Marsan, nous prenons le bonus sans vraiment réaliser un bon match. Contre le Stade Français, c’était très moyen. Et pour avoir un minimum d’espoir lors du brrage, qu’il soit à Colombes ou à l’extérieur, il faut que l’on sorte un gros match aujourd’hui, sinon… Mon seul objectif de cette 26ème journée est que l’on montre notre vrai visage ».

 

Alors quoi de mieux que le CO pour préparer le quart de finale ? Rien. En terme d’adversité, les Franciliens seront servis. Et pour l’occasion, Maxime Machenaud et ses partenaires sont partis en Espagne afin de préparer aux mieux les échéances prochaines. « Le stage nous a permis de sortir de la routine, de voir autre chose, apprécie le demi-de-mêlée international. Nous nous sommes concentrés sur ce match face au CO ». Car, en cas de victoire bonifiée, le Racing s’assurerait un barrage à la maison face à ce même Castres, une équipe qui ne voyage plus aussi bien que ça depuis la phase retour comptabilisant quatre défaites en cinq déplacements. Le club Ciel et Blanc, lui, l’a emporté par six fois en sept sorties à domicile ne chutant qu’à la dernière seconde au Stade de France face au Stade Toulousain. Ne reste qu’à confirmer ces chiffres. La réponse cet après-midi à Du Manoir !

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 16 août 20H45

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois