En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

REI - LOU vs RM 92 - Valverde : 'Un très gros état d'esprit'

REI - LOU vs RM 92 - Valverde : 'Un très gros état d'esprit'

Publié le 16/04/2013

Les Reichel ont concèdé le nul à Lyon ce dimanche (27-27). Troisièmes à la fin de la phase régulière, les hommes de Florent Guichard et Xavier Pujos ont réalisé un match complet avec un fort état d'esprit face à une (très) solide formation lyonnaise. César Valverde, demi-de-mêlée et capitaine des Ciel et Blanc ce week-end, revient sur ce résultat de bon augure à l'heure de basculer dans la préparation du huitième de finale du championnat de France Reichel. (Crédit Photo : BJ Rugby).

 

 

Le film du match : « Très grosse entame de notre part »

 

Nous marquons très vite, à la sixième minute puis à la dix-huitième. Nous basculons à 14-3. Puis, nous avons eu un coup de mou avant la mi-temps ce qui profite à Lyon qui nous rattrape et même nous dépasse en inscrivant deux essais et une pénalité. Nous virons du coup à la pause avec un petit retard (20-17). Le match se joue en deuxième période, Lyon avait le vent avec lui. Ce qui nous a obligé à tenir un peu plus le ballon, chose que nous avons bien réussi à faire. Nous inscrivons un essai puis Max (Javaux ndlr) plante un drop et au final, ils égalisent à la toute fin (72', voir la feuille de match ci-dessous). Cela aura été serré de bout en bout. 

 

À noter le Full House (un drop, une pénalité, un essai et une transformation) de Maxime Javaux ! 

 

 

Le sentiment après la rencontre : « Le gros point fort, l'état d'esprit »

 

Vraiment un très gros engagement de toute l'équipe. Malgré une équipe remaniée, car il nous manquait nos deux capitaines, trois Crabos intégraient le groupe. Nous avons réussi à ramener deux points de Lyon, ce qui n'était vraiment pas donné. Nous n'avons pas beaucoup eu le ballon mais dès que nous l'avions, nous avons réussi à imprimer deux, trois temps de jeu qui mettaient le LOU dans le rouge. Au final, nous nous en sortons très bien en faisant un très gros match avec beaucoup de solidarité. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas ressenti un tel état d'esprit, une telle envie de les marquer au fer de rouge, de leur montrer que nous n'étions pas des pipes. Ils nous ont pris un peu pour des cons en mettant de la musique dans le vestiaire avant le match, certains s'échauffaient même avec des lunettes de soleil. Ils ne nous ont pas trop respecté donc je pense que cela a aidé à motiver les mecs. Le gros point fort, c'était l'état d'esprit.

 

 

Les choses à améliorer : « Pas de gros points noirs »

 

Nous avons eu quelques difficultés en mêlée que nous avons su corriger en deuxième période. C'est peut-être un détail à améliorer sur ce match. Ils étaient très denses dans ce secteur et ils nous attendaient car nous les avions massacré au match aller. Nous savions qu'ils allaient être revanchards sur ce point là. En première mi-temps, ils nous ont bougé et ont récupéré des pénalités mais en seconde période, nous nous sommes également mis à en récupérer notamment lors d'une mêlée très importantes à cinq mètres de notre en-but. Globalement, il n'y a pas de gros points noirs sur ce match. Nous les avons vraiment bouger. Eux qui avaient une équipe ultra-physique, eux qui jouaient vraiment dans un seul registre, le défi physique, nous avons su tenir et être très efficaces en défense.

 

 

L'avenir : « Que des détails à travailler »

 

Les coachs nous ont dit de nous gérer, de surveiller chaque pépin physique, d'être présents à tous les entraînements parce que maintenant, nous n'avons plus que des détails à travailler en vue de gros matchs comme celui là. Il nous reste trois semaines de préparation avant le huitième de finale, nous avons un stage dans deux semaines à côté de Caen pour peaufiner les derniers réglages. Tout ce qui est touche, mêlée, coup d'envoi, lancements de jeu... Et après, Banzaï ! Il fait beau, ce sont les meilleurs moments de l'année qui nous attendent. Nous sommes des privilégiés de jouer ces matchs-là. Il tarde à tout le monde d'y être.

 

 

 

LOU vs RACING METRO 92


 

REICHEL – 14ème journée

Stade du Deves

Temps : Chaud

Terrain : Bon


 


 

Racing Metro 92 : Le Gal – Ballu, Etcheverry, Bessière, Pubert – Javaux (o), Valverde (m) (c) – Rousselin, Alberteau, Carcagno – Carré, Paul – Vargas, Leroy, Melaine. Remplaçants : Detoeuf, Mastrolillo, Maïau, Baudrin, Pouget, Lamonzie, Lopez.


 

Entraîneurs : Xavier Pujos et Florent Guichard


 

Evolution du score: 0-7, 3-7, 3-14, 10-14, 13-14, 20-14, 20-17, 20-24, 20-27, 27-27. 


 

Les points:

 

 

LOU
 

Essai : 3 (24', 32', 72').

Transformation : 3 (24',32', 72').

Pénalités : 2 (17', 27').

Drop: /


 

RM 92

 

Essai : Javaux (6'), Ballu (18'), Melaine (44').

Transformation : Javaux (6', 18', 44').

Pénalités : Javaux (36').

Drops : Javaux (67').


 

Les cartons:


 

LOU

Jaune : /

Rouge : /


 

RM 92

Jaune : /

Rouge : /

 

Notez cet article

 

Actualités relatives à ce match

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 03 mai 14H40

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois