Espoirs - RM 92 vs CAB - Buononato : 'On doit gagner !'

Espoirs - RM 92 vs CAB - Buononato : 'On doit gagner !'

Publié le 17/02/2013

Déçu de la manière dont ses joueurs ont concédé la défaite face à Toulon il y a deux semaines, Adrien Buononato attend beaucoup de sa formation qui affronte le leader briviste au stade Yves du Manoir, ce dimanche (15h). L'envie de rachat de ses troupes, le renfort de joueurs du groupe professionnel, le coach Ciel et Blanc voit en cette équipe l'adversaire idéal pour se relancer. (Crédit : Émilie Manchon).

 

 

Adrien, après la défaite face à Toulon il y a deux semaines de cela, comment se sont déroulées les séances d'entraînements qui ont suivies ?

 

Il y a eu un peu de tension. Nous avons été très déçus du comportement de certains joueurs et l'on a décidé de leur montrer. Nous avions des attentes, sur certains joueurs de très grosses, et dans un rendez-vous important ils n'ont pas été à la hauteur. On leur a montré notre mécontentement. Passé ceci, nous avons élaboré un plan de bataille, en concertation avec le groupe, pour repartir de l'avant.

 

 

Que leur avez vous demandé ?

 

Nous leur avons demandé ce que nous pouvions leur apporter en plus, sur le fonctionnement, sur le jeu... Ensuite nous leur avons re-précisé nos attentes, le rôle que chacun devait tenir au sein de l'équipe. C'est positif. Les joueurs ont parlé entre eux, ils se sont rappelés les objectifs qu'ils s'étaient eux mêmes fixés. Là est sans doute l'essentiel. Il fallait aux joueurs se réaproprier le projet de l'équipe.

 

 

Comment cela s'est-il traduit ?

 

On a débouché sur des séances d'entraînements très intéressantes, avec des joueurs concentrés, concernés. Vendredi dernier nous avons fait une opposition face aux Reichel avec un groupe très élargi. Un arbitre est venu débattre. Ce match d'entraînement a rabattu quelques cartes. Chacun s'est exprimé pour avoir sa place dans le groupe Espoir. Cette opposition était importante et nécessaire pour garder le rythme. Cela a permis à tous d'échapper aux status, cela a démontré que certains poussent derrière, que ces derniers sont capables à tout moment d'intégrer le groupe.

 

 

Du coup, vous effectuez pas mal de changements avec notamment le renfort de quelques joueurs habitués à évoluer avec le groupe professionnel...

 

Jens Torfs intègre le groupe Espoir pour la première fois. Ça bouge en charnière. L'ouverture est confiée à un jeune Reichel première année, Maxime Javaux, Xavier Chauveau glissant à la mêlée. Valentin Chapon, un gros potentiel, un joueur sérieux qui a fait une belle rentrée face à Toulon reste titulaire en deuxième ligne. Malgré ses 18 ans, il ne dénote pas au milieu des autres. Sur les ailes des changements sont également apportés, certains sortants du groupe, d'autres l'intègrent. C'est une bonne chose. Et puis il y a les renforts de Johnny Leo'o, Virimi Vakatawa et Gaëtan Germain. Ça permet à ces derniers de reprendre du rythme. C'est cohérent.

 

 

Le renfort de Gaëtan Germain est un plus pour ce qui est du jeu au pied...

 

Contre Toulon nous avons eu des difficultés à sortir de notre camps, nous manquions de longueur sur le jeu au pied. Gaëtan va nous apporter ce confort là. Mais le pied est notre dernier recours. Ce n'est pas une arme que l'on utilise à tout va mais seulement dans la difficulté. Nous n'allons pas en abuser, nous n'allons pas transformer notre jeu parce que Gaëtan est présent. Au contraire, ce match pourrait, devrait lui amener d'autres choses. Il aura des ballons de contre attaque à jouer, il va pouvoir se régaler, tester des choses qu'il ne peut se permettre au niveau supérieur. J'espère que ce match lui amènera des armes supplémentaires pour l'avenir.

 

 

Vous le staff, préparez-vous cette rencontre avec un esprit commando ?

 

Non pas forcément. Nous n'avons pas le couteau sous la gorge, on a deux matchs encore de retard avec une certaine marge. On ne veut pas jeter tout ce que l'on a mis en place depuis le début de saison. Par contre, certains joueurs ont ce besoin de souffler que ce soit de la fatigue physique ou mentale. Les joueurs alignés d'entrée seront ceux qui ont le plus envie.

 

 

Pour finir, ce match face au leader briviste, c'est un match à ne pas perdre ?

 

Oui. C'est une victoire impérative. Nous avons perdu à deux reprises à la maison et l'on ne peut plus se permettre d'en concéder. Brive est en pleine ascension, ils corrigent régulièrement leurs adversaires. C'est un gros match, on a une grosse équipe et à partir du moment où tu prétends aux phases finales, nous ne pouvons nous permettre de lâcher des matchs à la maison. On doit gagner !

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 27 septembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois