En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

ESP - TPR vs RM 92 - Pour continuer de croire en la phase finale

ESP - TPR vs RM 92 - Pour continuer de croire en la phase finale

Publié le 07/04/2013

Les Espoirs du Racing Metro 92 se déplacent à Tarbes pour le compte de la 17ème journée de la poule 2 du championnat de France de la catégorie ce dimanche (14h). Les Ciel et Blanc espèrent un succès pour continuer à croire aux phases finales et ne veulent en aucun cas rééditer la performance du week-end dernier à Dax qui, même couronée d'une victoire, avait été longue à se dessiner. (Crédit : Émilie Manchon). 

 

À l'heure où les calculettes sont de sorties, les Ciel et Blanc n'ont plus le droit à l'erreur. La trajectoire que les Franciliens doivent emprunter est clair : il suffit aux hommes d'Adrien Buononato de l'emporter par deux fois lors des trois dernières levées pour obtenir un billet pour la phase finale. Alors pourquoi ne pas en obtenir une dès ce dimanche et ainsi se déplacer à Biarritz le week-end prochain dans les meilleures dispositions ? « On y va en guerrier, avance Khatchik Vartanov. La victoire est primordiale. S'il y a défaite, alors... Si nous voulons espérer pour la qualification, il nous faut l'emporter ».

 

Pour l'heure, les Ciel et Blanc sont en bonne position pour espérer ce qu'ils s'étaient eux-mêmes donnés comme objectif en début d'exercice. L'an passé les Espoirs étaient loin de la qualification. « Lorsque l'on se rappelle de la saison dernière, nous aurions signé de suite en septembre si l'on nous avait dit que nous aurions notre destin entre nos mains à cet instant de l'année », se souvient Anthony Cabaj. Cette saison ils n'ont jamais été aussi proche de leur objectif. « Mais, on a voulu dédramatiser la situation, assure l'entraîneur des arrières. Bien sûr qu'une victoire faciliterait la suite. Mais nous leur avons dit : « Ce n'est que du bonheur, profitez ! ». On ambitionne de se qualifier donc oui on veut gagner mais il faut s'enlever de la pression ». En plus de la bonne ambiance et de l'envie de retrouver ce goût si particulier des matchs à élimination directe, les coéquipiers de Jean-Baptiste Chauveau ont cette envie particulière de vivre "un truc". Ce truc donc, c'est d'aller le plus loin possible pour un groupe qui ne ressemblera plus à celui-ci lorsque les crampons seront remis à l'orée de la saison 2013-2014.

 

Dominés le week-end passé chez le dernier de la classe, Dax, les Espoirs iront chez le neuvième de cette poule 2 la rage au ventre et en sachant où ils vont. « À Dax, nous nous sommes mis tout de suite en difficulté, peste Vartanov. On a failli dans le combat, nous avons sans doute cru que ce serait facile face au dernier. Et à chaque fois nous les avons relancé dans la partie en commettant des fautes bêtes. Il faudra commencer fort ». Car, bien qu'avant-dernier au classement, Tarbes a fait chuter quelques gros calibres et il est toujours aussi difficile d'y faire un résultat. Les Ciel et Blanc iront donc armés. Fabrice Metz, deuxième-ligne, habitué aux joutes du Top 14, mènera le pack francilien face à un huit de devant du TPR qu'il faut craindre. Force des Franciliens, la mêlée devra rester du même acabit que les dernières sorties sous peine de voir les Tarbais prendre le fil du match. « La mêlée peut être une force comme une faiblesse, avoue Vartanov. Nous avons progressé dans ce domaine, notamment à l'impact. Nous ne sommes plus beaucoup pénalisés. Mais Tarbes est également très bon dans ce secteur. Mentalement, on s'y prépare ».

 

Face à Castres, il y a peu, les hommes du duo Buononato-Cabaj ont réalisé la performance majuscule de ne concéder que six pénalités. Et lorsque l'on sait que la botte de Gaëtan Germain et le jeu, de plus en plus huilé, des trois-quarts seront également de la partie, les Ciel et Blanc arrivent avec toutes leurs cartouches. « Avec Adrien, nous nous efforçons de faire entrer dans les têtes des joueurs qu'il faut s'adapter aux défenses adverses, souligne Cabaj. C'est long, cela nécessite beaucoup de travail, les gars sont plus dans le confort lorsqu'il y a des schémas programmés. Alors, à l'entraînement nous leur proposons beaucoup de séquences avec des défenses différentes ». Armés, les Espoirs Franciliens iront du côté de Tarbes pour continuer cette belle ascension. Et croire encore un peu plus à la qualification. 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 03 mai 14H40

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois