actuImage.php

ESP - RM 92 vs RCT - Diaby : ' Tout le monde est impatient ! '

ESP - RM 92 vs RCT - Diaby : ' Tout le monde est impatient ! '

Publié le 30/04/2013

Arrivé l'été dernier du Stade Français, il est devenu un cadre de cette équipe Espoirs du Racing Metro 92. Demi-finaliste avec les Ciel et Blanc, Mahamadou Diaby, le troisième-ligne francilien, aborde cette rencontre pour laquelle lui et ses partenaires ont tant travaillé. Et se remémore les deux défaites concédées lors de la saison régulière face au RC Toulon.

 

 

Mahamadou, quel est le programme avant d'aborder cette demi-finale face au RCT, dimanche ?

 

Nous avons eu trois jours de repos la semaine dernière afin de bien se régénérer. Nous nous sommes reposés, physiquement, mentalement et avons repris avec le plein de forces. Ensuite, les séances de fin de semaines ont été rythmées et cela a compensé parfaitement le repos que l'on a eu.

 

 

C'était nécessaire pour vous ce repos ? Cela vous a permis de digérer cette qualification pour laquelle vous vous êtes battus toute la saison...

 

Oui, il nous fallait couper un peu. Nous ressentions quelques pépins physique, une usure après une série de matchs intenses. Ça fait du bien. Ces quatre-cinq dernières semaines étaient véritablement intenses. Il nous fallait nous couper du rugby pour repartir à plein régime. Nous en revenons plus forts.

 

 

« Aujourd'hui, les séances sont ciblées Toulon »

 

 

Aujourd'hui, c'est parti, place à la préparation de cette rencontre...

 

On a repris le chemin de l'entraînement en répétant nos gammes, ce qui fait la base et la force de notre jeu. Et cette semaine, nous allons aborder Toulon, notre objectif du week-end. Nous les avons affronté par deux fois cette saison et nous travaillons à comment les mettre en difficulté. Aujourd'hui, les séances sont ciblées Toulon.

 

 

Une demi-finale a toujours une saveur particulière. Comment le groupe vit-il cet avant-match ?

 

Je ne dirais pas qu'il y a une pression supérieure aux autres semaines. En fait, c'est simple : tout le monde est impatient ! L'impatience règne. Ce n'est pas de la pression. Il y a beaucoup de concentration, beaucoup de dialogue. On pense sans arrêt à cette demi-finale. Et puis en face, c'est Toulon, une grosse formation... Ce ne sera pas facile et c'est ce qui met du piment dans cette affaire...

 

 

«  Ils vont rencontrer une équipe totalement différente ! »

 

 

Tu as parlé brièvement de vos deux confrontations lors de la saison régulière. Revenons à ces matchs où vous réalisez de belles performances mais dans lesquels vous tombez face à un adversaire réaliste...

 

À Toulon nous avions été défaillants en conquête même si nous étions parvenus à inscrire des points rapidement. Mais par la suite, et c'est bien connu, à partir du moment où la conquête est dominée... Et bien, tu exploses. À la maison c'était différent. Nous commencions à prendre vraiment nos marques dans le collectif. À ce moment, on peinait à tenir 80 minutes. Aujourd'hui, ils vont rencontrer une équipe totalement différente !

 

 

C'est à dire ?

 

Nous n'avons plus cette tendance à lâcher les matchs. Au contraire, on appuie. Il suffit de se rappeler de Biarritz : nous sommes menés 20-0 à la pause et on ramène les deux points du nul. Nous avons acquis en maturité. Il faudra que l'on reste dans la continuité de ces dernières semaines.

 

 

Et pour cette équipe de Toulon, quelle force dégagerais-tu ?

 

C'est difficile de dégager une force de cette équipe. Elle est homogène. Toulon sait jouer sur nos points faibles. Et ça, c'est leur gros point fort. Ils savent profiter des erreurs adverses.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 01 novembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois