actuImage.php

EDR Plessis - U15 A - Un dernier tournoi victorieux

EDR Plessis - U15 A - Un dernier tournoi victorieux

Publié le 04/06/2013

Les U15 A du Racing-Plessis ont remporté le tournoi de Saint-Flour ce week-end. Voici le résumé de Jérôme de Beru. (Crédit photo : Racing Plessis Minimes)

 

 

Avant de me lancer dans la description de ce magnifique déplacement, je veux d’abord prendre la peine de remercier tous ceux qui ont permis que ce tournoi se déroule dans de si bonnes conditions :

  • D’abord les enfants ! Vous avez tous été supers ! Trouvant toujours le bon équilibre entre franche rigolade et sérieux. Et quel plaisir d’entendre que des retours ultra positifs de toutes les familles d’accueil. Bravo pour ça !

  • Les Parents pour avoir autorisé le sacrifice d’une demie journée d’école pour permettre ce projet d’équipe.

  • Hervé et Emile pour leur engagement et leur disponibilité.

  • Et bien-sûr le Club pour avoir autorisé ce déplacement.

 

La soirée :

 

Le vendredi nous nous retrouvons tous au Plessis à 14h. Les enfants ont la mine réjouie de ceux qui vont passer l’après-midi entre copains plutôt qu’avec leur prof de Maths. Dirigeants et éducateurs font l’inventaire de leurs glacières respectives pour s’assurer qu’ils ne manqueront de rien pendant les six heures de route qui les attendent.

 

Le trajet se déroule dans une ambiance bon enfant. Petit à petit, les esprits se détachent de la semaine de travail écoulée pour se placer dans l’ambiance d’un week-end rugby. Les vannes commencent à fuser, les références rugbystiques se font de plus en plus nombreuses, les tirs bouchons sortent des poches, bref, le groupe se met en route comme à chaque fois qu’il se retrouve.

 

Nous arrivons à 21h à Saint Flour. Les familles sont là pour récupérer les enfants, le dispach se fait sans encombres. Rendez-vous est donné le lendemain à 9h au stade.

 

Déjà Tic et Tac ne tiennent plus en place, il faut vite déposer les valises à l’hôtel pour ensuite aller diner au resto chez Geneviève avec la Baronne et le reste de la bande à Emile. Suivront le bistrot de Pierre-Yves, le pub de je ne sais plus qui, et enfin au bout de ce long parcours tortueux et semé d’embuches, le night-club de Gilbert, star incontournable des nuits de Saint-Flour, le Jean Roch Local ! Mais une nouvelle fois la décence m’empêche d’aller plus loin dans la description de cette longue soirée dont la révélation de ses détails mettrait à mal tous les efforts réalisés depuis un an par les éducateurs pour acquérir un début de commencement d’autorité sur les enfants. Nous passons donc directement à l’étape du lendemain : 9h pétante au stade !

 

Le Fils à Jo :

 

Nous récupérons tous les enfants, chacun raconte son expérience, sa famille, sa soirée. Guilhain a proposé à la maitresse de maison de faire la vaisselle, mais il a finalement préféré découvrir l’utilisation d’une manette de PS3. Mais qu’importe, tous ont été bien accueillis.

 

Nous découvrons le stade de saint Flour. Compte tenu de la population à laquelle je m’adresse, je fais le pari que tout le monde a vu le Film « le Fils à Jo ». Vous y êtes. Imaginez ce petit stade, avec une qualité de pelouse que nous ne voyons plus à Paris depuis le siècle dernier (gloups), ses tribunes en bois, sa buvette et surtout cette vue : d’un côté les hauts de saint Flour, de l’autre les montagnes verdoyantes … C’est dans cet environnement magnifique que nous passerons une bonne partie de la journée. Nous comprenons pourquoi Emile nous parle toujours de son passage à Saint Flour avec des trémolos dans la voix.

 

Le Sportif :

 

Cette année, nos hôtes ont à faire face à la concurrence d’un tournoi de la région qui a capté de nombreuses équipes. Nous ne sommes finalement que cinq clubs. Mais qu’importe le nombre, pourvu que les joueurs aient du temps de jeu à XV sur grand terrain.

 

Le matin, trois matchs de poule :

 

D’abord deux victoires, puis c’est la cata : défaite 1 à 0 face à Saint Flour. Nous avons d’abord pensé qu’Emile irait se noyer dans la rivière voisine, mais il n’en fut rien. Nous savons que nous retrouverons St Flour l’après-midi en finale ou en demi. Le point positif est que nous ne nous ferons pas surprendre une deuxième fois ! Les éducateurs sont déçus, l’équipe n’a pas joué son meilleur niveau. Elle joue, mais ne se bat pas. Elle court mais ne s’arrache pas. On voit des enfants jouer individuellement, alors qu’on attendait des ados combattre en équipe...

 

L’après-midi :

 

Les joueurs sont au rendez-vous. Comme s’ils étaient passés de l’enfance à l’adolescence en quelques heures. Ils vont jouer proprement, sereinement, avec maturité et engagement.

Un dernier match de poule gagné 2 à 0. À noter que les deux essais ont été marqués par Arthur qui fait preuve d’un étonnant sens du timing et du placement au bout de seulement deux mois de rugby.

On retrouve finalement Saint Flour en demi-finale. L’équipe du Racing va produire un jeu de qualité, sans trop de fautes. Grosse pression dès l’entame du match qui permet de jouer dans le camps adverse. Les avants sont présents dans le combat, ils permettent à l’équipe d’avancer. Et ça change tout ! Les arrières se retrouvent dans de bonnes dispositions pour attaquer avec de la vitesse. Lucas se faufile et trouve le trou pour aller marquer. La deuxième mi-temps est moins dominatrice, mais le Racing contient les assauts des adversaires parmi lesquels on remarque pourtant quelques joueurs de grande qualité.

Score final : 1-0

 

La finale :

 

Le club a prévu la mise en scène des grands jours. Les enfants face aux tribunes, présentations des joueurs, et tout le tintouin... De la fierté dans l’attitude des joueurs.

Nos adversaires comptent dans leurs rangs quelques joueurs de qualité, en particulier le 15 et le 8. Mais comme en demi-finale, les Racingmen vont tout de suite mettre la pression et vont joueur juste. D’abord un essai d’avant aplati par Bébel, puis deux essais très bien construits par les lignes arrières. Une erreur de placement sur un coup de pied adverse nous met en difficulté et on se prend un essai. Un plaquage loupé et on se prend un deuxième essai.

 

Score final : 3-2

 

La célébration du titre :

 

Ce tournoi comme jubilé d’Emile donnait une dimension et une saveur particulière qui se sont bien fait sentir dans le célébration de la victoire. Des embrassades, des accolades, des tapes amicales, des assauts sur les éducateurs et les dirigeants, des tours d’honneurs, des rangées de culs, des courses à poil... On a eu le droit à toute le panoplie, même la baignade dans la rivière avec une eau à 10°. La soirée s’est déroulée au stade entre couché de soleil sur la campagne de Saint Flour, Paëla, Finale du TOP 14 et autres scènes pittoresques qu’on ne voit que dans le Cantal. Mais ça, ça n’appartient qu’à ceux qui participaient à la tournée...

 

Voilà, c’était le dernier tournoi disputé tous ensemble. On a regretté nos dirigeantes et les quelques joueurs absents (Eliott, Clément, Matthis, Patrick, Adrien, Clément encore, Lucas). C’est forcément un peu triste, mais quels grands moments de joie et d’amitié partagés ensemble. Beaucoup de souvenirs.

 

Alors encore une fois merci à tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce beau week-end. Et bien entendu un Grand merci à Emile de nous avoir emmené jusque chez lui. Ce fut une nouvelle preuve de son investissement sans limite dans son rôle d’éducateur. Les enfants lui doivent beaucoup (à Hervé aussi, mais lui on va encore le supporter toute une année, alors on fera des grandes phrases l’année prochaine).

 

 

Jérôme de Beru

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 20 décembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois