actuImage.php

EDR Plessis - Les U7 remportent le tournoi de Chalon-sur-Saône !

EDR Plessis - Les U7 remportent le tournoi de Chalon-sur-Saône !

Publié le 03/04/2013

Les U7 n'ont pas raté leur plus gros tournoi de l'année. À Chalon-sur-Saône, les touts petits Ciel et Blanc ont remporté le tournoi Louis de Brailly en s'imposant en finale contre Dijon. Résumé de ce beau week-end par Laurent Herbeault, dirigeant de la catégorie. (Crédit Photo : Anne Froger)

 

 

Les résultats :



Racing Plessis - Buxy : 6-0


Racing Plessis - Tournus : 6-0


Racing Plessis - Chagny 8-0


Racing Plessis - Givry 4-0


Racing Plessis -Saone seille 6-0



Racing Plessis - Beaunes 2-0



Finale



Racing Plessis - Dijon : 8 - 2

 


Le tournoi Louis de Brailly de Chalons sur Saône a réuni vingt-sept équipes dans la catégorie des moins de 7 ans. Pour représenter le Racing Plessis, neuf enfants avaient fait le voyage et l’équipe 1 était au complet. Durant la matinée, les équipes sont réparties en cinq poules, le Racing-Plessis est dans la poule 2 avec Autun, Nuits St-Georges, Buxy et Tournus. L’équipe de Nuits St-Georges est finalement déclarée forfait de même que Autun qui ne s’est pas présentée.

 
Il fait relativement froid et les enfants ne sont pas encore au top, la nuit a été trop courte, le lever vers 6h30 a laissé des traces. Le lancement du tournoi tarde un peu. Lorsque le coup de sifflet retenti, ils sont un peu groggys mais les réflexes défensifs reviennent doucement. L’équipe de Buxy ne propose pas un jeu très volumineux, les ballons sont rapidement récupérés, transmis, puis les petits partent les uns après les autres aplatir dans l’en-but adverse. Le score est sans appel 6-0 en trois minutes, le second match sera comparable dans sa physionomie, même punition pour les petits de Tournus : 6-0. La matinée s’achève sur ces bons résultats même si la montée en charge doit se poursuivre pour espérer pouvoir se frotter aux équipes plus musclées de l’après-midi. Les enfants sont frustrés de n’avoir joué que deux matchs de trois minutes et ont faim de ballons.

 

Reprise des matchs à 14h, le Racing est dans la poule B (une des deux poules des leaders). Les vainqueurs des poules A et B se retrouveront en finale sur le terrain d’honneur... La pression est montée d’un cran. Quatre matchs à jouer et à gagner pour accéder à la finale. Nous observons l’équipe de Beaune qui nous fait une grosse impression lors du premier match, ils atomisent l’équipe de Chat/Givry 5-0, deux joueurs ont des gros gabarits et font le spectacle, la tête en avant, les genoux bien hauts, ils défoncent littéralement la défense adverse. Beaune sera la dernière équipe à rencontrer. Le plat de pâtes à la bolognaise a permis de faire le plein en sucre lent, la température sur le plateau est plus clémente, le second match de l’après midi tourne à la démonstration, défense à plat, déblayage/ouverture, passes lancées, on plaque fort en avançant, résultat 8-0 contre Chagny, le Racing-Plessis est identifié comme l’équipe à battre de la poule.

 

Lors de la troisième rencontre de l’après-midi, le jeu des Ciel et Blanc est en place, les consignes des coachs sont respectées, nous remportons nous aussi notre rencontre contre Chatenoy/Givry (4-0), on relève encore quelques actions où la passe a été oubliée. Le quatrième match nous oppose à Saône Seille qui n’a perdu que 2 – 0 contre « les monstres de Beaune », ils ne pourront jamais installer leur jeu, la montée des défenseurs les neutralise, les placages sont là, le compteur défile, quand le coup de sifflet retentit, il y a 6-0.

 

Il est 15h30, les U7 ont gagné tous leurs matchs, ils ont aplati à trente reprises depuis le début du tournoi sans concéder le moindre essai. Il ne reste qu’un match à jouer dans la poule B, contre Beaune, invaincu depuis le début du tournoi et même « depuis le début de la saison » sont venus nous déclarer les dirigeants du club Bourguignon (un peu d’intox ça ne mange pas d’pain !). Le travail des coachs sera à ce moment de la journée primordial car les petits sont un peu anxieux, grâce au briefing, ils deviennent plus déterminés que jamais. Les deux équipes se font face, comme prévu, les balles de Beaune arrivent systématiquement sur le plus gros gabarit de l’équipe, mais pour la première fois de la journée, il est stoppé, il va essuyer de vrais placages aux jambes, bien propres avec un second défenseur du Racing en soutien pour aider son copain si nécessaire. Les contacts sont rudes les petits serrent les dents mais ne lâchent rien et produisent certainement le meilleur match de la saison. Beaune est impuissant malgré ses qualités physiques bien supérieures, ils ne peuvent rien construire, ils sont pris très vite.

 

Les déblayages du Racing permettent de sortir les balles proprement, les passes à gauche puis à droite au large permettent aux mini Racingmen de trouver des intervalles, ils vont aplatir à deux reprises. Le temps réglementaire est largement dépassé, l’arbitre laisse jouer, les petits ont mal mais font preuve d’une sacré abnégation, ils tiennent bons, ça y est l’arbitre siffle la fin du match : explosion générale de joie, on n’oublie pas de remercier l’adversaire. L’entraîneur de Beaune vient nous féliciter, il a été impressionné par le jeu des petits, Beaune nous supportera lors de la finale : bel esprit Rugby !

 

Il est près de 17h, les p’tits font l’ouverture des finales, ils sortent des vestiaires en trottinant et entrent sur le terrain d’honneur, encadrés par une longue haie d’honneur composées des principales équipes des finales, un canon crache des confettis d’un coté et de l’autre des fumigènes sont allumés. Les petits sont dans leur match, moins tendus que leurs parents dans les tribunes. Bien en place ils ne seront jamais vraiment inquiétés contre Dijon. Le premier essai est marqué très vite, les autres suivent, la défense est en place, en seconde mi-temps les coachs font tourner et les neuf joueurs seront de la fête, les deux essais consentis en fin de match sont anecdotiques. Les enfants ont porté haut les couleurs du club et l’explosion de joie est immense tant chez les joueurs que chez les entraîneurs et les supporters.

 



 

Un grand merci aux organisateurs, aux bénévoles, aux éducateurs, aux dirigeants aux équipes de U9, U11, U13 et U15 pour leur soutien. Ce week-end a permis de rapprocher encore davantage les joueurs entre eux, les équipes entre elles !

 



Laurent Herbeault

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 26 octobre 18H15

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois