En direct du Plessis

Si vous voulez devenir arbitre au Racing Metro 92 contactez Jean LESPES à l’adresse: jeanlespes@hotmail.fr.
 
 

EDR Colombes - U13 A - Des matchs pleins

EDR Colombes - U13 A - Des matchs pleins

Publié le 27/05/2013

Les Benjamins de l’équipe A ont réalisé deux matchs pleins contre le PUC et Compiègne, à la grande satisfaction de Carlos et Matthieu, leur duo d’entraineurs, et des parents présents sur le bord du terrain. A la différence de leur victoire au tournoi de Rosny dimanche dernier, les Racingmen ont pratiqué un rugby collectif, propre et engagé, contre deux solides équipes. (Crédit Photo : Carlos Martos)

 

 

Racing Colombes - PUC :

 

Le PUC alignait une équipe avec de beaux gabarits, ce qui laissait présager une opposition virile. Ce constat était confirmé par les premières minutes du match où les Ciel et Blanc ne parvenaient pas à franchir le rideau défensif des Parisiens. L’engagement des avants sur les phases de rucks, malgré un physique plus léger, permettait à nos benjamins de multiplier les temps de jeu. Mais le PUC ne baissait pas les bras. Ses joueurs n’hésitaient pas à lancer des offensives et un Parisien courageux « enrhumait » Juloh C. et Kylian avec deux beaux crochets. Heureusement, Thomas veillait. Il fallut attendre une inspiration de Robin, par un subtil jeu au pied, pour que Mathis, avec sa vitesse de course, puisse aller à dame et ouvrir le score. Sur une touche à cinq mètres de la ligne des Ciel et Blanc, les Parisiens se montraient dangereux. Juloh C., bien placé, résistait à la charge d’un adversaire, s’enroulait autour et le faisait tomber avant qu’il ne pénètre dans l’en-but. Enfin, Mathis doublait la marque en bout de ligne, après une belle action relayée par Omar et Tanguy. Le score à la mi-temps aurait pu enfler si Henri, suite à une course audacieuse au cœur de la défense adverse, ne s’était pas fait rattraper avant d’aplatir.

 

La seconde mi-temps commençait sans Paul. Blessé sérieusement à l’épaule, il avait du quitter ses copains. Plus concentrés et plus volontaires, les Racingmen entamaient cette période avec enthousiasme. Les deux Jules de l’équipe se mettaient en évidence, Juloh. C. délivrant une passe millimétrée à Jules G., repositionné en second centre, qui marquait le troisième essai. Kylian perçait plein champ, restait debout et transmettait le ballon à Robin qui terminait le travail : 4 essais à 0. Hugo A., sur un décalage d’Omar, inscrivait le cinquième essai. Auteur d’une prestation de haut niveau, tant défensivement qu’offensivement, Tanguy concluait la marque en prouvant à tous qu’il n’était pas une « charrette » ! Le Racing Colombes l’emportait 6 essais à 0.

 

Racing Colombes - Compiègne :

 

Les Compiégnois présentaient eux aussi, une équipe athlétique. Leur demi d’ouverture arborait un physique impressionnant de maturité, avec des qualités physiques et rugbystiques similaires à celles d'Hugo A., fondées sur la puissance et la vélocité. Sur ses deux premiers ballons, il échappait aux plaquages et mettaient sur les fesses Juloh C. qui courageux ou inconscient, ne s’échappait pas. Hugo A. et Tanguy se chargèrent de le ramener à la raison et au fil des minutes, ce valeureux compiégnois fit preuve de moins d’activité et de robustesse.

 

Luca fut le premier Racingman à se mettre en action mais sa tentative d’échappée échoua à quelques centimètres de la ligne d’en-but. Mathis, avant de sortir suite à une béquille, profitait des percussions d’Hugo A. pour ouvrir le tableau d’affichage. Suite à un déblayage mordant de Thomas et Stanislas, Hugo V. pouvait éjecter rapidement la balle vers son complice Robin, qui ouvrait sur Juloh C., intercalé dans la ligne d’attaque. Ce dernier voyait un trou dans la défense, s’engouffrait entre deux adversaires et donnait le cuir à Omar au soutien qui fixait le dernier défenseur pour envoyer Luca derrière la ligne. 2 essais à 0. Une splendide action collective ! Compiègne répliquait par un essai derrière une mêlée bien négociée à 10 mètres de l’en-but Ciel et Blanc, malgré une défense désespérée d’Henri et de Jules G. Ce fut ensuite au tour d’Hugo A. de faire parler sa vigueur en inscrivant deux essais : le premier sur une action individuelle, avec ses fameux raffuts, le second sur une nouvelle passe décisive de Juloh C., qui s’était bien servi du faux appel de Thomas pour décaler Hugo A. A la mi-temps, le RCF menait 4 essais à 1.

 

La seconde période sonnait le réveil de Théo, avec trois essais à la clé. Il profitait d’une passe hasardeuse des Compiégnois pour ouvrir son compteur personnel. Il inscrivait le deuxième en bout de ligne après un beau travail des trois quarts et achevait sa partition après un turn-over habilement joué par Jules G. qui s’est découvert lors de ce match des talents de plaqueur intraitable ! L’arbitre sifflait la fin du match sur le score de 7 essais à 1.

 

Compiègne l’emporta ensuite 4 essais à 2 contre le PUC.

 

Sur ces deux matchs, les Ciel et Blanc ont beaucoup donné : de la sueur, de l’engagement, de la précision, du plaisir et une épaule …. Ils ont retrouvé le goût du combat collectif et de la passe aux copains. De bon augure avant le prochain tournoi de Gif-sur-Yvette.

 

Nous avons une pensée affectueuse pour Paul, dont la saison s’est achevée ce samedi. Ses amis lui souhaitent un prompt rétablissement et ont hâte de le retrouver en pleine forme sur un terrain.

 

 

Lionel Chapon

 

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 19 avril 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
 
Playlist du mois