actuImage.php

EDR Colombes - Les Minimes tiennent le cap

EDR Colombes - Les Minimes tiennent le cap

Publié le 19/02/2013

Les jours de match, le dispositif d'accueil des équipes du Top 14 s'organise tôt autour du Stade Yves du Manoir. L'EDR s'exile, le terrain de jeu habituel et les installations étant réquisitionnées par les pros. Les équipes jeunes de Colombes se chargent alors d'exporter sur les terrains de la région l'état d'esprit et le goût du jeu qui animent le club, les joueurs, les entraineurs et les dirigeants. Tandis que leurs aînés jouaient à Saint Ouen et Gargenville, les Minimes première année ont brillé en championnat régionale ce samedi après-midi à Melun. Le récit de leur journée signé Jean-Michel Guenard. (Crédit Photo : Jean-Michel Guenard)

 

Une envie d'être à la hauteur, comme celle illustrée par le déplacement avec un groupe réduit, en raison des blessures, des minimes de la catégorie 1999 ramenant une victoire méritée des terres Seine et Marnaises ce samedi. 

En compétition du CIFR les minimes 1999 étaient attendus par leurs homologues de Melun (RCMS 77) et de Vélizy (RCV 78) pour cette 3ème journée de la 2ème phase à XV.

En apprentissage dans cette catégorie U15, les jeunes racingmen ont tenu la dragée haute devant des adversaires coriaces face auxquels ils n'ont rien voulu lâcher. Les cris de joie et les bras au ciel de fin de match en disent long sur la volonté et l'enthousiasme mis par l'équipe du duo Laurent Boguet et Clément Gomet pour aller obtenir ces résultats loin de leur base. Avec un engagement sans faille de la part des joueurs, l'issue des rencontres se solde sur un bilan prometteur et encourageant avec une victoire et une défaite.

 

 

Une victoire à l'arrachée

 

 

Un score étriqué à l'arrivée, mais une énorme envie mise en œuvre pour préserver le score vierge, c'est l'image qu'on retiendra du match face aux joueurs locaux. Contre des melunais évoluant devant leur public et portés par des supporters survoltés les jeunes Minimes du Racing ont su faire preuve de sang-froid. Ils se sont montrés intraitables refusant tout accès à leur en-but. Arc-boutés sur la ligne, ils n'ont pas voulu céder un pouce de terrain. Une équipe Ciel et Blanc affichant même une insolente confiance dans ses moyens et dans son jeu, s'offrant le luxe d'une relance partant de leur en-but. Une initiative qui aurait pu faire mouche sans le retour des arbitres sur une pénalité à l'avantage de nos joueurs.

Faisant déjouer leurs adversaires tout au long de la partie avec un comportement irréprochable, c'est grâce à une solidité défensive à toute épreuve qu'ils ont bâtit cette victoire. Ils ont  réussi à rendre fébrile une équipe de Melun supérieure physiquement, ces derniers marqués moralement devant une telle résistance ont fini par craquer. Ils commettent de nombreuses fautes et permettent  aux Ciel et Blanc d'obtenir une pénalité en position favorable. Une occasion de prendre le score offerte au buteur du Racing. Celui-ci se charge de la transformer  (0-3), permettant ainsi de conclure les efforts des siens  par une victoire savoureuse. Un succès largement mérité à mettre sur le compte de la qualité du travail défensif fourni par l'ensemble du groupe. 

 

 

Une défaite au goût amer

 

Face à une équipe de Vélizy plus joueuse, il s'en est fallu d'un rien pour l'emporter puisque chacune des équipes aura inscrit deux essais. La différence se jouant sur presque rien. En marquant en coin dès les premières minutes de la rencontre, l'équipe du RCF pensait avoir fait le plus dur. Un essai à la conclusion d'un mouvement d'attaque astucieusement développé par la ligne d'arrières jouant dans l'intervalle. Les points de la transformation manquée en position difficile feront défaut à l'heure du décompte final. Les minimes auraient pu nourrir des regrets, en deuxième période, sur la pénalité qu'ils passent entre les perches. Elle a été remise à jouer pour une montée intempestive des joueurs adverses. La seconde tentative échouant de peu à côté. Le score final restera inscrit à l'avantage de Vélizy (14-12). C'est sur cette performance très honorable qu'ils terminent cette journée.

Les jeunes adversaires du Racing déchantent parfois car ils prennent une douche froide à l'heure du goûter. C'est souvent au cours de ce moment d'échange qu'ils apprennent que l'équipe du RCF 92 qu'ils viennent d'affronter, face à laquelle il faut batailler férocement pour accomplir l'exploit, est constituée en majorité de la catégorie née en 1999 des moins de 15 ans. Ce qui rend le regard de l'adversaire admiratif et la performance de nos joueurs plus méritoire.

 

Jean-Michel Guenard

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaire

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

samedi 20 décembre 18H30

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois