actuImage.php

CRA - « Cette trêve permet de recharger les batteries »

CRA - « Cette trêve permet de recharger les batteries »

Publié le 09/10/2013

Auteurs d’un début de saison très convaincant, les Crabos du Racing Metro 92 sont leader du groupe 1 avec 14 points. Séduisants et produisant un jeu offensif qui leur a permis de glaner deux points de bonus offensif, les Racingmen ont également fait preuve d’un état d’esprit remarquable en ce début de championnat. À cinq jours d’un nouveau derby face au Stade Français, Alain Jamain et Carlos Dorval Martos, les entraîneurs reviennent sur le début de saison des Ciel et Blanc.  

 

 

Après un début de championnat réussi et une série de trois victoires consécutives (Clermont-Ferrand, Massy et Bourgoin) vous avez dressé un premier bilan avec vous joueurs, que leur avez-vous dit ?

 

En effet, c’était vendredi. Nous avons fait une séance vidéo dans laquelle nous sommes revenus sur le match de Bourgoin avec les statistiques et les analyses du match puis nous avons fait un briefing de notre début de saison. Le projet de jeu a été respecté avec un gros volume de jeu de notre part. Nous avions même préparé un projet d’équipe où nous avions planifié nos trois premiers matchs. Pour le moment cela va au-delà de nos espérances avec le point de bonus gagné à Massy. Nous sommes en avance par rapport à ce que nous avions projeté. En ce qui concerne le projet de jeu, nous sommes dans l’application de ce que l’on a décidé de mettre en place. Les joueurs appliquent ce qu’on leur demande et c’est très positif. 

 

 

À une semaine d’affronter le Stade Français, cette « trêve » arrive t-elle à un bon moment ?

 

Elle arrive clairement à un bon moment. La semaine avant le match contre Bourgoin, nous avions constaté un relâchement à l’entraÎnement, avec un manque de concentration, d’application dans tout ce que l’on faisait. Elle a fait du bien à tout le monde. Avant le match contre Bourgoin, nous les avions mis en garde et au final nous faisons un match abouti face à une opposition qui était tout de même beaucoup plus faible que Massy. Cette trêve permet donc de recharger les batteries avant le match contre le Stade Français.

 

 

Vous avez un effectif qui a changé de moitié, aviez-vous des craintes sur le début de championnat du Racing Metro 92 ?

 

Non, pas spécialement. Nous savions que nous allions avoir un bon groupe. Tout d’abord, parce que nous choisissons nous même les joueurs qui changent de catégorie mais aussi ceux qui sont amenés à rester avec nous. Ce sont nos choix. Pour être honnête, nous pensions même avoir un bon effectif car les postes ont été doublés et les résultats prouvent que nous avions vu juste. Au final, nous étions sereins. La question était plutôt de savoir si la mayonnaise allait prendre vite en sachant que le calendrier était difficile avec trois premiers matchs compliqués.

 

 

Outre la victoire, quel sera l’objectif face au Stade Français ?

 

Il n’y a pas d’objectif. Le seul qui puisse subsister, c’est celui que les joueurs se fixeront. C’est comme cela que l’on procède depuis le début de la saison. Bien sur qu’il y aura des objectifs sur le match et sur le contenu mais comme nous le répétons depuis le début du championnat, si le contenu est là, alors les résultats suivront. Pour nous, le seul objectif, c’est la qualification.

 

Romain Favril

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 26 octobre 18H15

VS
Infos Billetterie
 
 
 
 
Playlist du mois