actuImage.php

Barrage - Clap de fin

Barrage - Clap de fin

Publié le 10/05/2013

Le Racing Metro 92 s'est incliné lors du match de barrage qui l'opposait au Stade Toulousain ce vendredi au Stadium de la ville rose (33-19). Le double champion en titre connaitra donc sa vingtième demi-finale en autant de millésime. Pour les Ciel et Blanc, la saison 2012-2013 se termine, eux qui auront tant donné lors de cet exercice. (Crédit : Julien Poupart).


 

Deux heures avant le coup d'envoi, et quelques minutes avant le départ vers le Stadium, les Ciel et Blanc s'étaient donnés rendez-vous, une dernière fois, pour se retrouver dans leur hôtel. L'atmosphère y était alors déterminée, pleine de rigueur. Chacun entrait dans la rencontre à sa façon. Certains avec les casques aux oreilles quand d'autres s'échangeaient des regards qui en disaient long sur l'envie qui régnait dans le groupe. Rien ne pouvait éloigner les Ciel et Blanc de leur souhait d'écrire une nouvelle page de la longue histoire du Racing écrite depuis plus de 130 printemps. Seuls les straps déposés par les kinés sur les cuisses des Franciliens venaient interdire le silence de devenir roi. Et puis Gonzalo Quesada prit la parole. Ce sera sa dernière causerie d'avant-match. « Ces moments sont importants. On en a chié, alors profitez en. (…) Faite le ce soir, en équipe, pour les potes ! ».


 

Et s'il fallait (re)mettre le Racing dans l'ambiance, le Stadium incandescent, et le Toulouse de Dusautoir, s'en chargeaient dès le coup d'envoi. Pénalisés suite à une mêlée et plusieurs temps de jeu, les Ciel et Blanc voyaient Luke McAllister ouvrir le score de son pied droit. Le Stade Toulousain enchaînait et mettait la pression sur l'arrière garde francilienne qui ne cédait pas pour autant. Cette défense qui tout au long de la saison aura été l'une des principales forces du Racing continuait de l'être face au double champion de France en titre qui sortait d'une victoire bonifiée de huit essais face à Grenoble le week-end dernier. Et comme si de rien n'était, on entendait les supporters racing(wo)men, venu(e)s faire le déplacement en Haute-Garonne, donné(e)s, petit à petit, un peu plus de voix au rythme que les Ciel et Blanc revenaient dans la partie. Une pénalité de Jonathan Wisniewski, puis deux, et voilà que le Racing se retrouvait devant au tableau d'affichage. Mais c'était sans compter sur Gaël Fickou qui, au quart d'heure de jeu, concrétisait la domination de sa formation.

 

 

Une page se tourne


 

Le Racing peinait en témoignaient les deux passes après contact mal négociées de Juan-Martin Hernandez qui bénéficiaient aux Toulousains. Un ouf de soulagement traversait alors le XV Ciel et Blanc qui remédiait à ses faiblesses lorsque Masi Matadigo allait aplatir dans l'en-but du Stadium. Toulouse fléchissait, comme si la confiance avait changé subitement de camp. Mais, revenus à égalité, les Franciliens voyaient les hommes de Guy Novès prendre l'avantage sur le fil en ce premier acte grâce à un nouveau but de l'ouvreur néo-zélandais.


 

Et le Stade, lui qui sait si bien faire lorsque les confrontations sont à élimination directe, démarrait le second acte tambour battant. Des offensives qui échouaient au gré de l'agressivité proposée par les Racingmen mais qui étaient récompensées par une pénalité de McAllister, encore. Les Toulousains n'en démordaient pas, enchainaient et c'est Louis Picamoles à la suite d'un groupé pénétrant qui s'envoyait dans l'en-but francilien. Dur pour le Racing. Mais ce millésime 2012-2013 ne lâche pas. Et à la suite d'une percée d'Hernandez, Henry Chavancy, bien servi par l'arrière argentin, répondait au troisième-ligne du XV de France.


 

Mais le travail d'usure des Stadistes aura finalement fini par payer. Le Racing échoue pour la quatrième fois consécutive lors de son premier match de phase finale. Les Ciel et Blanc n'auront pas à rougir de leur prestation, eux qui ont tant donné lors de ce barrage et tout long de la saison. Une page se tourne. Clap de fin.

 

 

Retrouvez la feuille de match ici.

Notez cet article

 
Tous les articles

Vos réactions

Le 11/05/2013 par benzouillle
Merci aux ciels et blancs ne nous avoir fait vibrer au milieu de ces 30 000, pour certains pseudo supporteurs de rugby ... Bonnes vacances aux joueurs et merci à Pierre Berbizier et Gonzalo Quessada pour tout le boulot accompli. espérons que pour l'an prochain la mayonnaise prendra rapidement.
Le 11/05/2013 par Padrig92
Nous n'étions pas beaucoup dans le stade hier mais,ce fut une belle soirée de rugby. Difficile de battre les toulousains chez eux. Nous étions cent à tout casser, ils étaient 30000 à pousser.... Merci a cette qui n'a vraiment pas démérité.
Le 11/05/2013 par ceusette
je suis assez d'accord avec baptiste. Je crois que le Racing a commencé à lâcher sur le match contre le SF... La semaine dernière, on voyait bien que si l'équipe jouait à ce niveau, on ne pourrait pas grand-chose contre le ST à domicile... Peut-être, on a manqué d'ambition sur le fin? Manque de maturité?
Le 11/05/2013 par baptiste
en tous cas , berbize a raison: le racing devra être champion l'année prochaine!!
Le 11/05/2013 par baptiste
@budtoyoyo: Toi tu es vraiment dans l'esprit rugby!! Malembouché,sectaire!! J'ai bien fait de venir aujourd'hui,cela aurait été dommage de te rater!!!
Le 11/05/2013 par bastien
Certains ici sont étonnés qu'on puisse être supporter et critiques!! Supporter le racing c'est aussi faire preuve d'esprit critique et en aucun cas être le ravi de la crêche!Je peux aussi penser que l'arrivée de sexton est un sale coup pour JW? Allez sans rancune et amitiés rugbystiques!
Le 11/05/2013 par Jipé
à mon ami Baptiste, Continue de chercher ta voie, peut être qu'un jour avec de la chance.......... En attendant, de grâce, laisse les passionnés de Rugby supporter leur club et le sport qu'ils aiment. De toute évidence, si le Racing est entrain de devenir un grand club, ça ne peut pas être grâce à des gens comme toi.
Le 11/05/2013 par budtoyoyo
marre MARRE, pas de notre équipe que nous chérissons même dans la défaite ( quand on est supporter) mais des pseudo sélectionneurs ou commentateurs, BAPTISTE qu'est ce que tu te dit supporter quand tu as des propos comme ça. t'aurais pas tenu 10 minutes sur le terrain, on a certes raté des occasions, Toulouse aussi d'ailleurs mais le 7e,8e,9e etc.. n'ont pas mérités les play off non plus, alors à mon sens, ces pages sont pour soutenir nos joueurs, si tu veux les dézinguer vas sur rugbyrama, la bas ils y a plein de pinpindans tin genre pour dire de la merde, alors laisse nous faire le deuil de cette saisons mitigé et ferme ta G...... et quoiqu'il arrive vive le RACING
Le 11/05/2013 par rugbymaniak
Pauvre match en effet hier et que dire de la prestation d'hernandez!!! A pleurer...........
Le 11/05/2013 par Flag C&B92
Les Toulousains ont plus d'expérience que nous, c'est sûr, et méritent sans contestation leur place en 1/2. Il est clair qu'avec 2 points de plus, on avait le barrage à YDM : 2 points envolés face à Mont de Marsan, ou au SF... et la 1/2 était à notre portée. Mais le titre était encore loin ! La saison du RM a connu des hauts et des bas, de nombreuses blessures, et un entraineur qui connaissait son destin. J'espère surtout que la saison prochaine sera un nouveau départ de stabilité : c'est le meilleur moyen de parvenir au bout d'une aventure ! ALLEZ RACIIIING !

Ajouter un commentaire

 
  Tous les champs * sont obligatoires.

Prochain match

dimanche 28 décembre 15H05

VS
Infos Billetterie
 
 
+ d'infos
 
 
Playlist du mois